Fraction Humaine
Fraction Humaine
Fraction Humaine

Sur une scène, un montreur, Émilio, acrobate jongleur venu de France, présente sa curiosité : deux frères siamois dans la vingtaine, Eugène et Jacques Sogol, individus dotés de personnalités propres partageant toutefois un même corps. N’ayant que le bras gauche de l’un et le bras droit de l’autre, et ne pouvant de façon commune avoir accès à la volonté permettant de contrôler l’un ou l’autre, ils ont, malgré eux, inventé la diplomatie. L’un est intellectuel et l’autre terre-à-terre, l’un aimant la lecture, la recherche, les échecs et la poésie, et l’autre préférant le contact des plantes, le tricot et autres « concrétudes ».

C’est le soir de leur dernière représentation, car ils seront séparés dans un mois et doivent, dès demain, cesser toute activité professionnelle afin de se préparer pour l’opération. Cette dernière apparition publique rend leur prestation très émotive et provoque un dérèglement de leurs numéros, les poussant tous Îles trois à des considérations qui dépassent le cadre de leur spectacle.

Crédits

Scénario : Pierre Potvin
Mise en scène : Marc Doré
Interprètes : Pierre-Yves Charbonneau, Sébastien Hurtubise, Cécile Truffault
Musique originale pour orge de barbarie : Pierre Potvin
Scénographie : Anne Fortin
Éclairages : Louis-Marie Lavoie
 

Détails du spectacle

Fraction Humaine a été créé au Théâtre Périscope, à Québec, au printemps 1994.

Ce spectacle pour adultes était destiné aux petits lieux propices à des rencontres intimistes et insolites.