Mission et historique

MISSION

L’Aubergine a pour mission de créer et de diffuser des spectacles de théâtre clownesque professionnel, sous toutes ses formes et auprès de tous les publics, en misant sur l’innovation, la qualité et le raffinement. La compagnie s’est fixée les orientations artistiques suivantes : développer une dramaturgie originale adaptée aux exigences spécifiques du théâtre clownesque; fusionner dans un ensemble harmonieux et vivant les arts du cirque, la musique ainsi que les techniques du mouvement et du théâtre; donner une direction moderne et d’avant-garde à nos créations; adopter un processus de création qui privilégie l’émotion comme moteur de l’expression artistique et qui reconnaît une grande liberté à l’artiste; renouveler le personnage du clown et montrer différentes facettes de l’être humain; offrir aux artistes une formation et un ressourcement continus.

HISTORIQUE

Fondée en 1974 par Lina Vachon, Josette Déchène et feu Paul Vachon, L’Aubergine s’est taillée une place originale en cultivant une vision artistique spécifique alliant le jeu clownesque, les arts du cirque, la musique et les techniques du mouvement et du théâtre.
 
Au cours de son histoire, la compagnie a vu défiler une cinquantaine de créations pour jeune public et public familial. Ses marchés se sont développés par cycles, au rythme des succès de ses spectacles qui ont marqué des centaines de milliers de spectateurs, jeunes et moins jeunes tant au Québec, qu'au Canada, aux États-Unis, en France, en Espagne et au Mexique. Ainsi, L'Aubergine a su se tailler une place de choix dans le paysage artistique d’ici et d’ailleurs.
 
De 1974 à 2011, Paul Vachon assume la direction artistique et générale de la compagnie. En 2013, c’est l’arrivée d’une nouvelle directrice artistique; Christine Rossignol qui partage la passion pour le clown et la même vision que l’organisme. Depuis septembre 2014, Émilie Vachon reprend la direction générale de l’entreprise familiale pour poursuivre la mission que les fondateurs s'étaient donnée.
 
 
SPECTACLES MARQUANTS
 
L’Aubergine s’est toujours démarquée grâce à son imaginaire clownesque sachant plaire à un très large public.  Dès sa première création intitulé Le Monde des Légumes (1974),  puis à l’époque de Gum, Bulle, Barbouillette (1979), celle de Duo et Débats (1982) ou encore celle de sCHNOUTe (1987), le clown, avec sa logique particulière,  a toujours été roi et maître.
 
Au milieu des années 80 s'est jointe aux fondateurs une nouvelle équipe.  Elle a créé Zig Zag (1985), et Attraction II (1988). Ce dernier a été présenté, entre autre, au «Festival Cervantino», Mexique, et au «Festival de Saint-Nazaire», France. Puis vient Gaspashow (1993) qui a été présenté en tournée et dans de nombreux festivals à travers le Canada.
 
En étroite collaboration avec l’Orchestre Symphonique de Québec, L’Aubergine a participé à maintes reprises à sensibiliser les jeunes à la musique symphonique.  Elle a donc créé, pour le plus grand plaisir de ses jeunes spectateurs, 4 spectacles différents qui ont été présentés dans le cadre des Matinées Symphoniques entre 1985 et 1990. Cet heureux mélange a été repris avec l'Orchestre Métropolitain à la Place des Arts en 1996.
 
1995 voit naître Fabulations, spectacle solo créé et interprété par Paul Vachon. Ce spectacle est une allégorie clownesque, une parabole sur l’amour, une fable visuelle et sonore empreinte de rire et de poésie. Fabulations  a été présenté à travers le Canada, aux États-Unis et au Mexique.

En 1999, 5 artistes et 2 musiciens de L'Aubergine ont effectué plus de 150 heures de recherche sur le personnage avec Michel Dallaire leur permettant de faire ressortir leurs talents multiples dans une production imaginative qui a reçu un accueil très positif: NWOLC.  La production a été présentée à travers le Canada ainsi qu'à la «FiraTàrrega», Tarrega,  Espagne en 2001.
 
Pour le 100e anniversaire de l’OSQ, en 2003, L'Aubergine a revisité le conte symphonique «  Au-delà du mur du son » (série Concerts Famille Industrielle Alliance) et a créé un spectacle avec des extraits de Fabulations adaptés sur de la musique symphonique.
 
En 2004, débute la création d’Aaatchoum!. Ce collectif de création réunit 3 clowns et 2 musiciens. Cette comédie acrobatico-furioso-musicale a été invitée, entre autre, à se présenter au «Festival Papirolas», Guadalajara au Mexique en 2010.
 
Pour souligner le 35e anniversaire de L’Aubergine, en 2009, la compagnie crée Burletta avec de jeunes artistes originaires du Québec et du Brésil. Deux cent cinquante représentations plus tard, le spectacle a été présenté à travers le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Labrador, le Manitoba, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique.
 
Dernier projet initié par Paul Vachon, DADA nait en 2013 sous la direction de Soizick Hébert. Spectacle théâtral, il est présenté pour la première fois au Théâtre des Gros Becs à Québec. Avec près de 150 représentations au Québec, dans les Maritimes et en Ontario, le spectacle tourne encore à ce jour.
 
C’est sous la direction artistique de Christine Rossignol qu’une nouvelle production, TerZettto, prend la route à l’automne 2015.

En 2017 débute la création de Ripopée qui fera ses débuts aux Gros Becs en février 2018.
 
 
SPECTACLES PONCTUELS ET ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX
 
En plus des spectacles de tournées et forte de son expérience en art clownesque et circassien, L’Aubergine a créé des spectacles à plus grand déploiement.  Le Cirque de Craie (présenté au Grand Théâtre de Québec en 1984) a été le précurseur d’une nouvelle tendance alliant théâtre et techniques de cirque sur de la musique contemporaine interprétée « live » sur scène. La compagnie a  également représenté le Québec à Expo 86 (Vancouver) et la Ville de Québec lors de Jeux Olympiques d’hiver de Calgary en 88. Le Cirque de L’Aubergine a été créé pour le Pontiac Dealership Management (New Orleans) et le Cirque Bouffon pour l’ouverture du Centre des Congrès de Québec. La compagnie a aussi mis sur pied la Cérémonie d’ouverture du 39e Championnat du monde militaire de ski (1997).
 
De 1999 à 2004, L’Aubergine a assumé la direction artistique de Québec fête Noël, un événement qui s’échelonnait du début décembre au début janvier dans le croissant du Vieux-Port à Québec. Chaque année, une soixantaine d’artistes et d’artisans ont animé le berceau de l’Amérique Française présentant des performances inédites :  La crèche vivante, La boîte à musique, Les Anges, Les Bonhommes de cuivre, Parapapampam, Les Rois Mages...
 
On retrouve aussi deux artistes de L’Aubergine dans les rôles principaux du film « Passages » IMAX 3-D du Cirque du Soleil qui est sorti en Allemagne au début de l’an 2000 et qui a été projeté à travers le monde depuis ce temps.  Ces Flounes ont, en autre, participé à de nombreux événements spéciaux du Cirque à travers l’Amérique et l’Europe entre 2000 et 2007.
 
De 2004 à 2006, on nous confie la programmation de l’animation de la Fête de la Musique de Tremblant : événement produit par Analekta sous la direction artistique d’Angèle Dubeau. Une vingtaine d’artistes circassiens et musiciens présentent des numéros originaux aux milliers de spectateurs venus assister à cet événement musical unique.
 
En 2005, L’Aubergine profite de son passage aux Gros Becs pour célébrer ses 30 ans en organisant Remp’Arts, une rencontre internationale sur l’art clownesque. Artistes clowns, créateurs et metteurs en scène d’ici sont réunis afin d'échanger avec des intervenants du milieu clownesque venus de France, de Belgique et du Mexique. La rencontre inclut une conférence sur l’histoire du clown donnée par Pascal Jacob.
 
En 2008 et 2009, la compagnie assume la mise en scène de l’animation des Dyades : festival issu de la collaboration de la Place des Arts et du Centre culturel de Joliette. Cet événement original se veut la rencontre fantastique du cirque et de la chanson populaire. Chaque année, cinq spectacles différents allient numéros de cirque de haut calibre et chansons interprétées par des artistes connus.
 
À l’occasion du 400e anniversaire de Québec, en 2008, et sur l’initiative du Musée de la civilisation, L’Aubergine concocte une fantaisie théâtrale enjouée ZOOM sur Place-Royale, transformant la Place-Royale en un grand plateau de tournage sur l’histoire de Québec. 80 représentations ont été présentées sur les lieux même de la fondation de Québec. La compagnie a également été maître d’œuvre de l’animation du spectacle du Cirque du Soleil - Québec 2008 présenté au Colisée Pepsi.
 
En 2009, Circo-circuit est présenté dans le cadre du Festival des Tulipes d’Ottawa pendant 21 jours. Circo-circuit est un concept d’hébertisme en arts du cirque, un jeu interactif ludique où jeunes et moins jeunes sont invités à s’initier à différentes techniques de cirque.
 
2009-2010 marque le retour de l’animation hivernale dans le croissant du Vieux-Port/Petit-Champlain. Pour ces éditions du Solstice d’hiver,  se sont 7 jours d’animation semant une atmosphère de fête pour le plus grand plaisir des passants. En 2011, l’animation hivernale se concentre dans le Quartier Petit-Champlain avec Flânerie sous les flocons.
 



Recevez de nos nouvelles

© L'Aubergine 2017

Intégration et programmation : IGM informatique inc